Un potager en permaculture aux abords du restaurant d’application Le MESCLUN

L’éducation au développement durable est au cœur des programmes de l’Éducation Nationale et nous nous devons, nous aussi, de sensibiliser notre public accueilli.

Plusieurs actions ont été menées en ce sens avec les jeunes du Champ Social Soin de l’ADSEA 06.

Transformer un terrain en friche en petit potager de type « permaculture » aux abords du restaurant d’application Le Mesclun, telle fut la première action menée par les jeunes du Champ Social Soin de l’ADSEA 06 dont dépend le CEP La Nartassière.

Dans le volet pédagogique de cette « Sensibilisation à l’éducation et à l’environnement », l’objectif était de créer un espace biodynamique pour alimenter le restaurant pédagogique en autosuffisance maraichère, un espace pédagogique pour les jeunes du Champ Social Soin et un espace ludique pour les écoles des environs.

Sa réalisation a permis à des jeunes de découvrir et participer à la création d’un chantier pédagogique : ils ont réalisé des restanques, planter des arbres, semer des légumes et des fleurs pour fournir par la suite le restaurant d’application en légumes biologiques.

La mairie de Mouans-Sartoux est engagée depuis de nombreuses années en faveur d’un développement responsable et respectueux de l’environnement. Précurseur dans ce domaine, la mairie cultive ses produits biologiques et fournit ses cantines d’écoles.

Dans cette même dynamique, ce projet permettra de fournir les légumes et plantes aromatiques à notre restaurant d’application Le Mesclun. Ainsi, en circuit court et sans produit chimique.

De plus, il sera un espace pédagogique pour d’autres structures puisque nous y planterons également des arbres fruitiers, nous y créerons un espace senteur.

D’autres actions ont été réalisées, notamment en partenariat avec la vallée de la Roya où les jeunes se sont engagées, lors de journées organisées, à venir participer à des chantiers sur place. Et c’est en Corse que l’éducation s’est poursuivie en mai, où une dizaine de jeunes du Champ Social Soin sont allés contribuer à la rénovation d’un sentier sur un site préservé et ont pu apporter leur aide pour le nettoyage des abords de l’étang et des plages.

01 – LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Permettre à nos adolescents de se sensibiliser au développement durable et à la transition écologique est un objectif majeur au 21ème siècle.

Ainsi, nous créons un espace pédagogique et ludique pour nos jeunes en situation d’insertion professionnelle afin qu’ils puissent découvrir des fruits et des légumes de saison (et sans produits chimiques), sur la base de la permaculture, pour produire les menus du restaurant d’application.

Dans un monde où la prise de conscience est nécessaire à la protection de l’environnement à la biodiversité, les jeunes d’aujourd’hui doivent être des acteurs majeurs de la transition écologique et nous nous devons de leur apprendre à respecter leur environnement.

02 – LES MOYENS MATÉRIELS ET HUMAINS

Depuis l’ouverture du restaurant, les jeunes bénéficient d’une surface totale de 400m2 dont 100m2 de salle de restaurant et autant de cuisine pédagogique.

Grâce aux propriétaires des abords du restaurant, les jeunes vont pouvoir exploiter les terrains pour la création d’un potager. Le terrain a été mis à disposition gracieusement par le Laboratoire Shadeline et la commune de de Mouans- Sartoux.

Les éducateurs techniques du Champ Social Soin, avec les jeunes de leurs différents ateliers, ont la charge d’aménager l’espace d’exploitation en friche actuellement.
Le Département a soutenu ce projet à la fois financièrement et en déployant une équipe de Force 06 dans le cadre de leur expertise.

Dans le cadre d’un appel à projet, Harmonie Mutuelle nous a également soutenu financièrement.
L’entretien et la récolte du potager se feront par les jeunes accueillis au sein du Champ Social Soin.

03 – LES ACTIONS

1. CRÉATION D’UN JARDIN TYPE PERMACULTURE A MOUANS-SARTOUX

DURÉE DE L’ACTION :

Date de mise en œuvre prévue : 2021.
La première étape consiste à défricher le terrain et finaliser le projet d’implantation.
La deuxième étape consiste à créer des restanques avec un chemin de circulation.
La troisième étape consiste à planter les arbustes et commencer les plantations des légumes.
La quatrième étape consiste à créer l’espace de la compostière et des pictogrammes des différentes plantations pour les visiteurs et installer des bancs.

2. PARTENARIAT AVEC LA VALLÉE DE LA ROYA (CHANTIER, NETTOYAGE & DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE) ;

3. NETTOYAGE DES FONDS MARINS EN CATAMARAN ;

4. SÉJOUR EN CORSE POUR RÉNOVER UN SENTIER ET NETTOYER LES ABORDS DE LA RÉSERVE DE BIGUGLIA.

 

Un grand merci à nos partenaires :

 

Merci aux salariés du projet pour l’écriture de cet article

Vues : 82

About the author